énsa-v

 

débats

Débat Manèges IV : Plasticité des formes de vie et de création

Jeudi 12 décembre 2013 à 19h

lien :

Pour être tenu informé de la programmation du centre d'art, inscrivez-vous à la newsletter...

contact :

lamarechalerie@versailles.archi.fr

pdf :

Programme des Débats Manèges

expositions

 
Débat Manèges IV : Plasticité des formes de vie et de création

Pascale Weber, Nymphaea Alba Ballet, Le Cube, 2013.

 

Débat Manèges IV : Plasticité des formes de vie et de création

Avec Pascale Weber, artiste et Alain Milon, philosophe


A 19h à l'auditorium de l'énsa-v. Entrée libre.

Que l’on favorise le progrès en trouvant un bon équilibre entre l’individu et son milieu, ou que l’on déshumanise la nature, le lien homme/nature semble toujours inscrit dans une relation conflictuelle. Ne peut-on pas envisager une autre logique que celle qui fait de l’homme, par sa gestion des ressources naturelles, ou de la nature, par sa résistance à l’empreinte humaine, la mesure de ce lien ?

Dès ses origines, l’écologie, prisonnière de la logique duelle homme/nature, semble incapable de saisir le véritable mouvement du plan de nature, seul à même d’annuler cette dualité. Le plan de nature n’est pas une série de lignes planes tracées par une main supérieure, mais un mouvement dans lequel on ne sait plus si elle est compositeur, chef d’orchestre, instrumentiste ou mélodie.

Pascale Weber, artiste plasticienne, et enseignant-chercheur à l’université de Paris I et Alain Milon, professeur de philosophie à l’université de Paris Ouest Nanterre, mettront en scène, en faisant dialoguer leurs propres travaux, cette lecture singulière du plan de nature. Le projet, Nymphaea Alba Ballet de Pascale Weber, servira de scénographie à l’ensemble, et l’ouvrage d’Alain Milon, Philosophie de l’écologie (Le plan de nature, Paris, éd. Circé, octobre 2013) d’approche théorique.







---
Pascale Weber, artiste
Performeuse et artiste multimédia, elle travaille avec Jean Delsaux dans le cadre du duo d’artistes Hantu à la conception d’installations multimédia poétiques qui interrogent notre comportement territorial face à la mémoire collective et individuelle et où il est question de la présence et de ses ramifications qui s’étendent bien au-delà du visible

Modération : Alain Milon, philosophe
Philosophe et professeur à l'Université de Paris Ouest - Nanterre La Défense, il est également le fondateur et directeur des Presses Universitaires de Paris Ouest. Ses recherches sont axées sur l’écosophie et l’imagination environnementale, la philosophie de la ville, et la question du corps de la langue chez Artaud et Blanchot notamment.


 

 

  retour aux autres actualités